Challenge interne

Challenge ALSACE MOTOR 2016 Retour au sommet !

Remise des prix 2016


Après quatre ans de disette, Jean-Luc Fritsch remporte une nouvelle victoire au Challenge Alsace Motor, s’imposant de peu face à Yannick Wendling, meilleur rallyman du Club. Jean-Marie Mosser garde la main en slalom.



​En 2016, Jean-Luc Fritsch a renoué avec les bonnes habitudes : le pilotage de la 306 Maxi… et la victoire au Challenge Alsace Motor. Après deux grosses frayeurs avec la 206 F2000, l’une à Wangenbourg, l’autre à Abreschviller durant laquelle l’auto a été détruite, le munstérien est revenu en piste à domicile au Gaschney avec sa légendaire kit-car et a enchaîné les victoires de classe (cinq, dont Turckheim et la Finale de la Coupe de France à Limonest) et de groupe. Il s’assure ainsi de sa 21ème victoire au Challenge. Il est une habitude que notre champion n’a par contre jamais perdue : son implication exemplaire dans la vie du Club et dans l’organisation des manifestations. En compagnie du Lucky Racing, il a répondu présent à Wangenbourg et à Wasselonne.


​Devancé de quelques points seulement, Yannick Wendling a réussi une belle campagne avec sa C2 R2, remportant sept podiums de classe en huit rallyes, dont des victoires au Meuse et au Florival. Comme chaque année, il a aussi participé au Tour de Corse WRC avec une 208 R2 de location : bien plus à l’aise qu’avec la Clio de l’an passé, le pilote de Melsheim s’est adjugé la deuxième place de classe... à tel point que la C2 est maintenant vendue, remplacée par… une 208 R2.

Toujours au volant de sa Saxo kit-car, l’inusable Henry Schaellebaum a effectué une très belle saison en côte : fort de huit victoires (y compris Abreschviller et Turckheim) et une deuxième place en neuf courses, il complète le podium du Challenge Alsace Motor, devançant son "copain de classe" Abel Sahoui. Le pilote de la vallée de la Bruche, impliqué lui aussi au Comité du Club, a fait voler sa Toyota Corolla : neuf podiums en onze course, avec deux victoires de prestige à Vuillafans et Chamrousse.

Cinquième du Challenge et deuxième rallyman du Club, David Meyer a poursuivi son apprentissage de la DS3 R3, peaufinant les réglages et cernant de mieux en mieux les limites de son auto. Obtenant sept podiums en dix rallyes, il a notamment été l’auteur d’une très belle et encourageante prestation en Alsace Bossue. Avec des amortisseurs revus et un peu de "facteur chance", il va remonter à l’assaut en 2017, en chasse d’une première victoire avec la Citroën.


​Les places suivantes sont trustées par des "montagnards" : avec sept podiums en neuf courses (victoire en N1 à Wangenbourg), assaisonnés d’une 2ème place en slalom à Wasselonne, Denis Fend, toujours au four de la buvette et au moulin 1.300 cm3 de sa 106 Rallye, devance Julien Maurice. Le Vosgien n’a participé qu’à cinq courses avec sa Clio N3, mais a obtenu trois victoires (Abreschviller en Championnat de France, La Broque et Ormont) et deux deuxièmes places. La saison prochaine, il bataillera pour le Groupe N avec une BMW M3. Huitième du Challenge et meilleure féminine, Cindy Fritsch a cueilli trois bouquets en A2 (Abreschviller, Ormont et Ottange) et cinq autres podiums, dans une classe il est vrai peu fournie.


​Neuvième du Challenge et meilleur slalomeur, Jean-Marie Mosser a connu une saison contrastée avec sa Reynard F3 : d’un côté, sept victoires et douze podiums en treize courses ; de l’autre les affres de l’accident sur le parcours piégeux de Damelevières. Si son projet d’acquérir une F3 plus moderne se concrétise, il pourra briguer de nouveau la victoire au scratch.
Clôturant le top dix, Nicolas Limage, de retour au volant après deux saisons d’abstinence, a repris en main sa 106 S16, avec un programme polyvalent en côte (deux podiums de classe N2 dont une victoire à Ottange), en slalom (deux podiums) et en rallye (un podium). Le savernois, trésorier de l’association depuis une dizaine d’années, est le deuxième slalomeur du Club.


​En fin de classement, nous trouvons des pilotes ayant connu des "petites" saisons : Arnaud Host avait bien commencé en rallye régional avec deux podiums en N2 (Florival et Cristal). Malheureusement, une sortie de route au Plaine et Cimes et un dépannage litigieux ont bien amoché la Saxo, interrompant prématurément la saison de l’obernois, que l’on reverra l’an prochain. Maddy Mosser a roulé en double monte en slalom à trois reprises avec Jean-Marie, obtenant deux podiums ; Laurent Haenn a participé à trois courses de côte avec une impressionnante Seat Leon Supercopa (podium à Ottange) ; Laurent Wehrung, toujours au travail sur sa Dallara F3 avec laquelle il devrait prochainement courir en slalom, a été l’auteur d’une prestation… étonnante au Slalom de Wasselonne avec une Renault Scénic (qu’importe le flacon !…). Enfin Yann Becker, poursuivant son apprentissage avec sa Megane à la fiabilité parfois aléatoire, a rejoint, après quelques rallyes en Allemagne, les pelotons de Lorraine-Alsace en fin de saison.

Il a osé : la palme du "pestacle" (et de bons chronos !) pour L. Wehrung, qui a martyrisé les pneus de son Scénic à Wasselonne. Y. Becker a engrangé de l’expérience en rallye en Allemagne et en France. Photos : DR – Sebastian Loepp.

Le Challenge Navigateurs compte quatre classés : avec David Meyer, Jean-François Husser a obtenu six podiums en sept rallyes régionaux et remporte le classement interne. Après avoir navigué Maire au Südliche Weinstraβe (2ème de classe sur Porsche 911) et l’arrêt brutal de sa saison comme pilote, Arnaud Host a renoué avec le baquet de droite en fin de saison, obtenant une victoire de classe F2-14 avec Gy en Alsace Bossue puis une deuxième place en R2 avec Géhin au Thur & Doller. Ombréline Limage (2ème en H13 du Rallye-Sprint du Ried aux côtés de Nicolas) complète le podium devant Cindy Fritsch, qui a entamé une collaboration en fin de saison avec Didier Toussaint (206 F2-14) : ouverture au Vosgien, abandon au Centre-Alsace.
Au Challenge Féminin, c’est Cindy Fritsch qui s’impose nettement, complétant le succès du paternel. Sa belle saison en côte (en plus de s’essayer en rallye, et même en slalom à la Hardt) lui permet de devancer Maddy Mosser et Ombréline Limage.
Enfin, le Challenge VH est remporté comme d’habitude par Matthieu Koell, qui a complété ses participations en "Histo" en Allemagne et en Alsace au volant de la MG par une bonne prestation comme navigateur au Monte-Carlo historique. Au volant de la Talbot-Sunbeam-Lotus ex-Goesel, Eric Rallet a fait le spectacle en Montagne et en Rallye. Fidèle d’Alsace Motor et du Lucky Racing, Emmanuel Guhring a été vu dans une Alfa-Romeo GTV en navigation.


​Un dernier mot pour conclure : 2016 a vu un carnet rose bien garni avec les arrivées de Margot chez Laurent Wehrung, Mathilde chez Arnaud Host et Mya chez Yannick Wendling (il semble que c’était l’année du "M"…), sans oublier un petit clin d’oeil à Alexandra Host, elle aussi jeune maman depuis peu. La relève est assurée… l’avenir du classement féminin aussi !

L’intersaison sera courte, les pilotes et navigateurs fourbissent déjà leurs armes et mettent en place leurs programmes pour 2017. Le Comité d’Alsace Motor souhaite d’ores et déjà une bonne année
et une belle saison sportive à ses membres.



Palmarès du Challenge :
2016 Jean-Luc FRITSCH
2015 Frédéric HAUSWALD
2014 Philippe LECLERE
2013 Frédéric HAUSWALD
2012 Didier WALTER
1992 - 2011 Jean-Luc FRITSCH